Agent immobilier : comment alléger votre charge mentale ?

Mise en location ou vente d’un bien immobilier, gestion des dossiers de candidature, relances par téléphone et par mail, activité de gestion locative ou de syndic… Les missions et les tâches d’un agent immobilier sont nombreuses et variées.
Agent immobilier : comment alléger votre charge mentale ?

Nombreuses et variées, les missions d’un agent immobilier peuvent être à l’origine d’une charge mentale difficile à gérer. Alors comment l’alléger ? 

Mise en location ou vente d’un bien immobilier, gestion des dossiers de candidature, relances par téléphone et par mail, activité de gestion locative ou de syndic… Les missions et les tâches d’un agent immobilier sont nombreuses et variées. Parfois complexes à gérer, elles peuvent entraîner une perte de temps et d’énergie considérable au quotidien. Heureusement, il existe plusieurs solutions pour alléger sa charge mentale en tant qu’agent immobilier. Conseils et explications.

L’agent immobilier : plusieurs casquettes et un emploi du temps souvent surchargé

Mise en location et vente de biens immobiliers : l’activité principale d’un agent immobilier est d’accompagner et de gérer différents types de transactions immobilières. Après avoir estimé la valeur du bien (appartement ou maison), il s’occupe en général de rédiger et de diffuser l’annonce de location ou de mise en vente. Il organise les visites, renseigne les potentiels locataires ou acquéreurs et vérifie leur dossier de candidature. L’agent immobilier prend enfin en charge la rédaction de tous les documents légaux nécessaires (contrat de location, compromis de vente…), pour ensuite superviser leur signature.

Mais en plus de son activité principale (déjà particulièrement prenante et chronophage), l’agent immobilier peut également se tourner vers d’autres missions. En lien avec sa parfaite connaissance du secteur de l’immobilier, elles lui permettent de compléter ses revenus et de fidéliser sa clientèle. 

L’agent immobilier peut par exemple proposer :

  • un service de gestion locative : en plus de lui offrir certaines garanties, la gestion locative permet au propriétaire bailleur de se décharger de toutes les contraintes administratives, financières et techniques liées à la location de son bien. Dans le cadre du mandat de gestion, de nombreuses tâches sont en effet confiées à l’agent immobilier. En plus de s’occuper de la mise en location du bien, ce dernier se charge des missions de gestion locative courante (états des lieux, perception des loyers et des charges, quittances, entretien du bien, assurance, gestion des sinistres et des contentieux, remise en état du logement détérioré…) ;
  • un service de syndic de copropriété : organe essentiel d’une copropriété, le syndic est chargé de l’administration, de l’entretien et de la gestion de l’immeuble. L’agent immobilier qui exerce cette fonction (au sein d’un ou de plusieurs immeubles) tient la comptabilité de la copropriété et recouvre les charges. Il organise également les assemblées générales de copropriétaires, et veille à la bonne application des décisions votées. Il s’occupe enfin de vérifier le bon entretien de l’immeuble et de suivre les travaux effectués dans les parties communes.

En plus d’être nombreuses, les différentes missions de l’agent immobilier sont ainsi particulièrement variées. Or, jongler entre toutes ces casquettes et travailler en mode multi-tâches peut parfois s’avérer complexe : l’agent immobilier peut ressentir une certaine pression, avec une charge mentale qui devient difficile à gérer. Problèmes d’attention, de concentration et de compréhension, efforts importants pour traiter et analyser les informations, difficultés pour s’adapter à chaque nouvelle mission… Les exigences de rapidité (voire d’instantanéité) et de qualité du travail peuvent alors engendrer certaines difficultés dans sa carrière.

Comment alléger sa charge mentale en tant qu’agent immobilier ?

En plus d’adopter une meilleure organisation au quotidien, l’agent immobilier peut se tourner vers plusieurs outils adaptés pour alléger sa charge mentale.

Adopter une meilleure organisation au quotidien

Pour réduire la pression et alléger sa charge mentale au quotidien, il est d’abord conseillé d’optimiser le fonctionnement et l’organisation de son agence immobilière. Cela peut par exemple passer par une meilleure attribution des tâches entre les différents acteurs de l’agence (agents immobiliers, mandataires, assistants…).

D’autre part, consolider les relations entretenues avec les clients de l’agence peut parfois être plus efficace, moins stressant et moins chronophage que de partir à la recherche de nouveaux prospects. Pour fidéliser sa clientèle, l’agent immobilier doit apprendre à bien gérer son portefeuille client (y renseigner les bonnes informations, et le mettre à jour régulièrement). Établir un ordre de priorité et d’urgence pour les demandes peut aussi l’aider à optimiser son organisation au quotidien.

Pour optimiser le développement et l’organisation de son activité au quotidien, l’agent immobilier peut également se tourner vers des solutions de marketing digital. Site internet, réseaux sociaux, campagnes Google Ads, Facebook et Instagram, newsletters… En plus d’être rapides à mettre en œuvre, ces canaux de communication modernes sont en général très rentables. Ils facilitent par exemple la diffusion et l’actualisation des annonces, ainsi que les nouvelles prises de contact. Ils garantissent plus d’interactivité avec les clients, et assurent une certaine réactivité et spontanéité dans les échanges.

Utiliser des outils de gestion adaptés

Développés à partir de technologies innovantes, plusieurs outils numériques permettent aujourd’hui de faciliter la réalisation de certaines tâches de gestion locative. En plus d’alléger sa charge mentale au quotidien, ils permettent à l’agent immobilier d’améliorer sa performance et sa rentabilité.

Se présentant en général sous forme de plateformes collaboratives, ces outils modernes permettent par exemple d’automatiser certaines tâches et de diminuer leur temps d’exécution (signature des documents en ligne, mise à jour et suivi des dossiers en temps réel, automatisation des envois des avis d’échéance, création automatique des quittances ou de certaines relances…). L’agent immobilier profite alors d’un gain de temps précieux. 

Ces outils numériques peuvent aussi faciliter le suivi de la comptabilité de l’agence immobilière (notamment celle liée à son activité de gestion locative). Certaines plateformes autorisent par exemple le paiement des loyers directement en ligne (ils sont ensuite reversés aux propriétaires bailleurs, après prélèvement de frais de gestion).

Toutes les informations enregistrées sur la plateforme sont actualisées de manière régulière (et sécurisées), au fur et à mesure de l’exécution des tâches. Pour y accéder, il suffit en général de disposer d’une connexion internet et d’un support connecté (un smartphone, une tablette ou un ordinateur). Cette facilité d’accès aux informations et aux documents permet à l’agent immobilier de profiter de conditions de travail beaucoup plus flexibles.

Découvrez Horace, la solution qui vous accompagne de la réception des dossiers locataires à la signature du bail, en passant par l’organisation des visites et la sélection du meilleur candidat.