La location saisonnière, le bon moyen d’augmenter son chiffre d’affaires

La location saisonnière, le bon moyen d’augmenter son chiffre d’affaires

Pour augmenter son chiffre d’affaires, l’agence immobilière peut se tourner vers la location saisonnière.

Spécifique et encadrée par la loi, la location saisonnière est en effet un bon moyen d’augmenter son chiffre d’affaires. Explications.

Pourquoi se tourner vers la location saisonnière ?

Encadrée par la loi, la location saisonnière (ou location de vacances) consiste pour le propriétaire d’un bien à le mettre en location sur une courte durée. Pour se débarrasser de toutes les contraintes liées à ce type de location, il peut choisir de confier sa gestion à un professionnel de l’immobilier. Cela permet à l’agence immobilière de développer son offre et d’augmenter son chiffre d’affaires.

Le contrat de location saisonnière, une activité à fort potentiel

La France profite d’une forte attractivité touristique. Chalets au ski au pied des pistes ou grandes maisons de campagne, chambres d’hôtes, villas d’été en bord de mer ou appartements en plein centre-ville… Qu’ils soient locaux ou internationaux, les touristes choisissent souvent des hébergements individuels pour profiter de leur séjour. D’autres profils (comme les voyageurs d’affaires ou les stagiaires, par exemple) se tournent également vers ces locations de courte durée.

Le marché de la location des logements particuliers connaît ainsi une forte croissance depuis quelques années. Encadré par la loi, le contrat de location saisonnière est spécifique. Il est obligatoirement de courte durée (durée ferme) et non-renouvelable. Il prévoit le paiement anticipé des loyers et des charges (au plus tard lors de l’entrée dans les lieux), et l’impossibilité pour le locataire d’établir sa résidence principale dans le bien en question.

Pour s’adapter aux dernières évolutions et aux nouveaux modes de consommation, le secteur de la location de vacances est de plus en plus digitalisé. Les réservations et les paiements se font souvent en ligne, via des plateformes spécialisées. Pour développer leur offre et proposer de nouveaux services à leurs clients, certaines agences immobilières proposent également des biens en location saisonnière.

Une source de revenus supplémentaires pour l’agence immobilière

L’agence immobilière peut offrir à ses clients plusieurs services de gestion locative. Elle peut proposer de s’occuper de la mise en location et de la gestion de biens locatifs à l’année, mais aussi à la semaine ou au mois. On parle alors de gestion locative saisonnière, ou de location de vacances.

Facile à proposer, ce service supplémentaire permet à l’agence de percevoir d’importants honoraires, et ainsi d’augmenter son chiffre d’affaires. En effet, les frais perçus par le professionnel en charge de la location saisonnière tournent en général autour de 20 % TTC du prix de location.

En plus d’offrir des revenus supplémentaires intéressants à l’agence immobilière, proposer ce type de service lui permet également de prouver son expertise et son professionnalisme, et donc de fidéliser sa clientèle.

Quels services proposer aux propriétaires de ces appartements ou maisons ?

Qu’il s’agisse de sa résidence secondaire ou principale, le propriétaire qui opte pour la location saisonnière de son bien doit respecter certaines règles et bien connaître le marché local. S’il peut se charger lui-même de la location, faire appel à une agence immobilière lui permet de se décharger d’un certain nombre de contraintes.

L’agence peut d’abord l’aider à choisir le meilleur statut et régime fiscal, pour optimiser ses éventuels abattements et son imposition future. Elle peut ensuite lui proposer de prendre en charge tous les aspects de la location :

  • prodiguer des conseils avisés pour améliorer et mettre en valeur le bien (petites réparations à effectuer en amont, nouveaux aménagements, proposition de services et petites attentions…), pour augmenter son prix de location et le louer plus facilement ;
  • fixer le prix de la location saisonnière : le montant du loyer dépend de plusieurs facteurs. Il varie notamment en fonction de la saison (été ou hiver, vacances scolaires ou non…) et des événements programmés dans la région ;
  • réaliser des photos professionnelles, rédiger l’annonce de location et la diffuser sur plusieurs supports : pour un maximum de visibilité, elle peut être diffusée sur différentes plateformes de location, sur le site internet de l’agence et sur ses réseaux sociaux ;
  • rédiger le contrat de location saisonnière (qui doit contenir certaines mentions obligatoires), se charger des réservations et des annulations (plus fréquentes qu’en cas de location classique), du paiement du loyer, de la collecte du dépôt de garantie et de la taxe de séjour ;
  • accueillir les locataires (fréquents, les accueils ont lieu tous les week-ends ou une fois par semaine), réaliser les états des lieux d’entrée et de sortie, répondre aux différentes interrogations des locataires, s’occuper de gérer les éventuels sinistres et dégradations ;
  • gérer le ménage et l’entretien du jardin (et / ou de la piscine), le remplacement du linge (draps, serviettes, torchons…), la mise en route et la vérification du bon fonctionnement des équipements ;
  • évaluer régulièrement le taux d’occupation du bien, et adapter les tarifs de location en fonction des résultats.