Les raisons indispensables d’avoir une activité de gestion de copropriété

Bureau avec documents, maison en bois et deux hommes discutant avec un stylo et une calculette

Également appelé « syndic de copropriété », le gestionnaire de copropriété joue un rôle important dans l’administration d’un bien immobilier. Mandaté par l’ensemble des copropriétaires d’une résidence immobilière, ce professionnel s’occupe de la gestion quotidienne de l’immeuble. Cette activité peut être exercée par un particulier, un professionnel, mais aussi par une entreprise spécialisée.

En tant que professionnel de l’immobilier, il est possible d’ajouter une activité de gestion de copropriété à vos autres activités comme la mise en location ou la transaction de biens. Découvrez avec Door-in les raisons indispensables d’avoir une activité de gestion de copropriété.

Pourquoi diversifier votre activité vers la gestion de copropriété ?

Dans un contexte économique difficile, de nombreux professionnels de l’immobilier cherchent à développer et à étoffer leurs offres. Parmi les métiers de l’immobilier qui permettent à ces derniers d’assurer un revenu fixe tout en répondant à un besoin constant, on peut citer celui de syndic de copropriété. Voici les raisons pour lesquelles il est avantageux d’ajouter une activité de gestion de copropriété à ses différents services.

Gestion de copropriété : une activité économiquement favorable

L’une des principales raisons d’avoir une activité de gestion de copropriété est qu’elle permet d’augmenter votre chiffre d’affaires. En effet, le marché de l’immobilier en France connait depuis quelques années, un ralentissement de ses activités. On note un recul de près de 10 % en 2019 et les prévisions pour les années à venir ne sont pas pour le moins optimistes.

Face à ce contexte particulièrement instable, la plupart des agences immobilières prennent l’initiative de développer des activités annexes. Elles peuvent ainsi assurer une certaine stabilité face aux imprévus liés au marché des transactions. Ajouter une activité de gestion de copropriété pourrait ainsi représenter pour les professionnels de l’immobilier une manière sûre de dégager un revenu mensuel.

En effet, contrairement aux activités de transaction, qui peuvent être économiquement rentables, mais souffrir d’un manque de régularité, les activités de gestion de copropriété vous permettent de percevoir des honoraires récurrents et stables. Ceci est dû au fait que la vie d’une copropriété n’a souvent aucun lien avec le contexte économique et social.

De plus, même si les perspectives de croissance ont parfois tendance à ralentir les investissements locatifs, ils n’ont cependant aucune incidence sur les mandats en cours. Les résultats de la gestion locative ne s’en trouvent ainsi pas impactés.

La gestion de copropriété pour se différencier des concurrents

Vous lancer dans une activité de gestion de copropriété permet de diversifier ses activités. En effet, la plupart des agences immobilières évoluent principalement dans le résidentiel. Pour vous différencier de la concurrence, il est donc essentiel pour votre agence d’offrir des services différents que les futurs propriétaires ne trouveront pas toujours chez un autre administrateur de biens immobiliers.

En ajoutant une activité de gestion de copropriété à vos services, vous avez même la possibilité de limiter vos concurrents en intégrant notamment une niche du marché de l’immobilier d’entreprise. En effet, il est tout à fait possible de travailler avec un seul type de bien et de s’y spécialiser, que ce soit pour les entrepôts, les murs commerciaux, les bureaux, etc. Une telle spécification peut également se réaliser sur un genre d’offres comme les fonds de commerce ou les droits au bail entre autres. En tant que professionnel de l’immobilier, c’est à vous de trouver le bon équilibre entre concurrence et bassin de biens.

Fidélisez votre clientèle et attirez de nouveaux prospects

Diversifier son activité en y ajoutant un service de syndic de copropriété (gestion locative ou gestion immobilière) permet d’attirer de nouveaux clients. Il s’agit d’une stratégie qui vous aide à répondre efficacement à des besoins variés. Dans la plupart des cas, la première expérience immobilière des propriétaires est en effet celle de la location. En proposant un service de gestion de copropriété, votre agence sera en mesure de toucher plus facilement sa cible.

Certains clients d’un service pourront ainsi devenir des clients potentiels pour le département chargé de la gestion locative des biens immobiliers. De plus, proposer des services de gestion locative va aussi permettre de conserver vos clients habituels. Ces derniers pourront ainsi faire confiance à votre établissement lorsqu’ils auront besoin d’une structure professionnelle pour gérer efficacement leurs biens immobiliers.

Acquerrez de nouvelles connaissances

En général, qui dit diversification des activités, dit nouveaux savoirs à acquérir. La réglementation dans le résidentiel diffère grandement de celle de l’immobilier d’entreprise. À titre d’exemple, le locataire d’un local commercial dépend en général du temps de bail qui peut être de 3, 6 ou 9 ans. Or, ce contrat n’existe pas pour un appartement ou une maison.

En d’autres termes, ajouter une activité de gestion de copropriété est une excellente occasion pour étudier la législation relative à ce domaine. Grâce à cette activité additionnelle, vous pouvez, en tant que professionnel de l’immobilier, acquérir des connaissances et des compétences pour maitriser l’ensemble des aspects financiers, juridiques, techniques et commerciaux de la gestion de copropriété. Vous pouvez donc avoir des connaissances dans :

  • la gestion et l’administration des parties communes,
  • la gestion financière d’une copropriété,
  • l’organisation et l’animation des réunions de copropriété,
  • la mise en œuvre et le choix des travaux et des prestations d’entretien, etc.

De telles connaissances et compétences permettent d’être très compétitif sur le marché de la gestion immobilière, mais aussi sur celui de l’emploi.

Boostez la notoriété de votre agence immobilière

L’autre avantage d’ajouter une activité de gestion de copropriété est que cette stratégie permet d’améliorer votre notoriété. En effet, avec plus de 30 000 agences immobilières et 50 000 agents commerciaux en France fin 2019, le marché de l’immobilier est un secteur hautement concurrentiel. Pour avoir une place de choix sur ce marché en pleine évolution, il est important de proposer des services de qualité d’une part, mais il est aussi indispensable de diversifier ses activités d’autre part.

Les entreprises de gestion immobilière qui proposent un large éventail de services ont ainsi de grandes chances de conserver leurs clients et d’attirer de nouveaux prospects. Proposer un éventail de services plus diversifié et plus large va permettre à votre agence d’asseoir sa notoriété tout en renforçant son professionnalisme.

Main avec clé devant immeuble

Comment mettre en place une gestion de copropriété efficace ?

Avoir une activité de gestion de copropriété est une chose, mais encore faut-il savoir mettre en place une telle affaire afin qu’elle produise de bons résultats pour l’administrateur et les copropriétaires. En effet, mettre en place cette stratégie efficace n’est pas une activité aussi simple qu’il parait.

En dehors des connaissances et des compétences techniques liées à ce métier, il est indispensable que le gestionnaire de copropriété élabore une véritable stratégie pour mener à bien ses différentes missions.

L’entretien de l’immeuble

Une bonne stratégie de gestion de copropriété doit en principe concerner plusieurs domaines. Votre syndic de copropriété est responsable de l’entretien de l’immeuble. Le gestionnaire de l’établissement doit ainsi tenir à jour un carnet d’entretien. À cet effet, l’article 18 de la loi du 10 juillet 1965 prévoit toutes les dispositions à prendre dans la tenue du carnet d’entretien de la copropriété.

Le gestionnaire de copropriété doit assurer l’immeuble et recruter les entreprises prestataires de services qui seront chargées des éventuels travaux nécessaires. En dehors des formalités d’assurance, vous êtes également chargé de l’exécution des travaux d’entretien, mais aussi de réparation de la résidence. De plus, pour mener à bien vos missions, vous devez mettre en concurrence les entreprises. Ceci vous permet de minimiser les coûts des travaux tout en respectant le budget de gestion voté lors de l’assemblée générale des copropriétaires.

Une gestion de copropriété efficace est celle qui valorise le patrimoine et permet de mieux vendre le bien immobilier en cas de besoin.

Une bonne écoute et une excellente réactivité

Un des principaux rôles du gestionnaire de copropriété est d’être à l’écoute du conseil syndical et du syndicat des copropriétaires. Bien gérer une copropriété revient également à faire preuve d’une excellente réactivité. Raison pour laquelle il est important que votre syndic de copropriété possède des compétences relationnelles pour remplir pleinement ses missions. Ceci permettra d’ailleurs d’améliorer la qualité de vie des copropriétaires.

Veillez au respect du règlement de la copropriété

Une bonne gestion de la copropriété passe aussi par le respect du règlement voté en assemblée générale par les copropriétaires et le conseil syndical. Le règlement de copropriété est un document qui fixe les règles applicables aux parties communes. C’est ce document qui fixe la destination des locaux, les conditions d’utilisation ou encore la quote-part des parties communes relative à chaque lot. Ajouter une activité de gestion de copropriété à vos services signifie donc qu’il faudra également veiller au strict respect de ce règlement.

Homme passant un document

Assurez le suivi technique et la gestion des salariés

En tant que gestionnaire de copropriété, vous devez vous assurer que les diagnostics techniques sont bien effectués sur les parties communes. Depuis le 1er janvier 2017, l’assemblée générale doit statuer sur l’opportunité de faire réaliser ou non un dossier de diagnostic technique global. Le diagnostic technique global est obligatoire dans les immeubles de plus de 10 ans mis en copropriété.

Une bonne gestion de la copropriété revient donc à conseiller vos copropriétaires sur le suivi technique. D’autres diagnostics sont également à effectuer sur les parties communes. Pour les immeubles construits avant le 1er janvier 1949, vous devez effectuer un diagnostic sur la présence de plomb dans l’immeuble. En ce qui concerne les immeubles dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997, un diagnostic sur la présence d’amiante dans l’immeuble doit être effectué.

Un bon gestionnaire de copropriété doit également bien encadrer les employés du syndicat. Ceci passe notamment par la mise en place d’un bon système de management. Les salariés de la copropriété dépendent de la convention collective nationale des gardiens d’immeubles.

La gestion d’une copropriété n’est donc pas une activité de tout repos. En plus d’avoir des connaissances et des compétences techniques variées, il est nécessaire d’avoir des qualités personnelles pour mener à bien cette activité. Si vous êtes un professionnel de l’immobilier qui souhaitez intégrer une activité de gestion de copropriété dans leurs services, il vous est ainsi conseillé de suivre une formation adaptée.

La solution de la franchise

Afin d’être accompagné lors de la mise en place et tout le long de votre activité de gestionnaire de copropriété, Door-in est un système de franchise qui vous permet de vous dégager du temps et de bénéficier de l’expertise de professionnels de la gestion de copropriété.