Quand investir dans l’immobilier ?

Homme assis sur des pièces

Devenir propriétaire d’un appartement ou d’une maison offre de nombreux avantages. Alors quel est le meilleur moment pour investir dans l’immobilier ?

Devenir propriétaire d’un bien immobilier permet de profiter de nombreux avantages. En plus de se sentir véritablement chez soi, acheter sa résidence principale évite notamment de payer un loyer à fonds perdus. Un investissement locatif permet quant à lui de préparer sa retraite, tout en se constituant un patrimoine. Alors quel est le meilleur moment pour investir dans l’immobilier ?

Les étapes clés pour réussir son placement

Pour être certain de réussir son investissement immobilier, il est d’abord conseillé de réfléchir à plusieurs points en amont :

  • Quel type de placement ? S’agit-il de devenir propriétaire de sa résidence principale ou d’acquérir un bien immobilier pour le louer et se constituer une rente ? L’objectif est-il d’investir dans un logement pour profiter de certains avantages fiscaux et réduire ses impôts (loi Pinel, Censi-Bouvard, Denormandie, LMNP…) ?
  • Quel emplacement ? Il s’agit toujours du critère le plus important en matière d’achat immobilier. Qu’il s’agisse d’acheter une grande résidence secondaire au bord de la mer ou un petit studio pour le louer à des étudiants, la commune doit être attractive. L’environnement doit correspondre aux attentes et aux besoins des futurs locataires (un quartier calme pour une maison à louer pendant les vacances, une zone dynamique et bien desservie par les transports en commun pour un appartement en ville…). S’il s’agit d’un investissement locatif, il est recommandé d’éviter les villes dans lesquelles le marché locatif est saturé.
  • Un bien neuf ou ancien ? Là encore, le choix dépend du type de placement recherché. Si la fiscalité d’un investissement dans le neuf est plus intéressante (frais de notaire réduits), les logements à rénover présentent l’avantage d’être moins chers à l’achat. Les biens neufs offrent de meilleures performances énergétiques, tandis que les maisons et les appartements anciens garantissent charme et authenticité.

Quel est le meilleur moment pour investir dans l’immobilier ?

Un placement immobilier réussi dépend de plusieurs facteurs. Alors à quel moment de sa vie est-il préférable d’investir dans l’immobilier ? Et le contexte actuel est-il favorable à ce type de placement ?

À quel âge investir ?

L’investissement immobilier dépend d’abord de facteurs individuels et subjectifs, propres à chacun.

Le temps et la motivation

Un investissement immobilier est une opération sérieuse, qui représente une importante somme d’argent. Avant de se lancer dans ce type de placement, il faut donc être certain de pouvoir y consacrer le temps nécessaire (recherche du bien idéal, suivi des travaux éventuels, gestion de la location s’il s’agit d’un investissement locatif…). 

Pour profiter des avantages fiscaux offerts par les différents dispositifs de défiscalisation, il faut également être prêt à conserver le bien immobilier acquis pendant plusieurs années.

L’âge

Il est possible d’investir dans l’immobilier à tout âge. En effet, même si les jeunes actifs ont tendance à penser qu’il s’agit d’un placement réservé aux personnes plus âgées ou plus expérimentées, il n’en est rien. Il est même très intéressant de réaliser ce type de placement entre 20 et 30 ans, dès l’obtention de son premier CDI ou lorsque sa situation professionnelle est stabilisée. Cela permet en effet de terminer le remboursement de son emprunt assez tôt, et de profiter rapidement d’un logement gratuit (en cas d’achat de sa résidence principale) ou d’une rente (en cas d’investissement locatif). 

D’autre part, certains dispositifs avantageux profitent aux jeunes investisseurs : la loi Pinel donne par exemple accès aux primo-accédants à un prêt à taux zéro (pour l’achat de leur résidence principale, et sous certaines conditions). 

Pour pouvoir investir dans l’immobilier le plus tôt possible, il est conseillé de se constituer rapidement un apport personnel, en épargnant dès les premiers salaires. Aujourd’hui, les banques exigent en général un apport équivalent à 10 % du montant de l’opération.

Les revenus

Qu’il s’agisse de contracter un emprunt ou d’apporter le montant total du prix d’achat, il faut évidemment disposer de revenus suffisants ou d’une importante somme d’argent pour investir dans l’immobilier. 

Une augmentation de revenus est en général le bon moment pour se lancer dans ce type de placement. Le supplément mensuel peut en effet être investi dans un bien locatif, sans que cela ne nuise à la qualité de vie actuelle. 

Une rentrée d’argent importante (héritage, vente d’un bien, gain…) peut également constituer un apport conséquent et être l’élément déclencheur qui pousse à investir. Si le placement est réalisé intelligemment, l’immobilier peut en effet être particulièrement rentable.

Quand renégocier son crédit ?

Quel que soit l’âge du premier investissement, il est recommandé de renégocier régulièrement son crédit immobilier. Selon les périodes, les taux immobiliers sont en effet plus ou moins bas : une renégociation permet ainsi de réduire sa durée d’emprunt et / ou ses mensualités de remboursement. 

Pour être intéressante, la renégociation doit intervenir dans les premières années de remboursement du crédit et le capital restant doit être assez conséquent. Pour réaliser encore plus d’économies, il est également possible de renégocier son assurance emprunteur.

Est-il judicieux d’investir en 2021 ?

Si la crise sanitaire de la Covid-19 a eu (et continue d’avoir) un impact sur de nombreux secteurs économiques, le marché de l’immobilier se maintient et semble être épargné par les conséquences de la pandémie. Les confinements successifs ont d’ailleurs eu pour effet de multiplier les projets d’achats de résidences secondaires (nombreux sont ceux à vouloir profiter d’un logement avec un espace extérieur, et d’un environnement plus calme et plus naturel). D’autre part, les taux d’intérêt sont toujours particulièrement bas et l’effet de levier du crédit toujours intéressant. Enfin, plusieurs régimes fiscaux avantageux sont encore en vigueur. Investir dans la pierre apparaît donc toujours comme une valeur refuge, et un placement intéressant en 2021.