Le profil type du locataire en 2021

Le profil type du locataire en 2021

Chez Door-in, on aide nos clients à récolter les candidatures locataires en fonction des biens publiés en ligne. Et pas que ! L’équipe apprend tous les jours à mieux connaître les profils types des candidats locataires ainsi que leur usage digital.

Les profils types

  • un étudiant : un jeune qui s’installe dans une nouvelle ville ou une nouvelle région, pour poursuivre ses études à l’université ou dans une école. Il dispose en général d’un budget limité et recherche plutôt un petit studio meublé (voire une simple chambre meublée). Plusieurs jeunes étudiants peuvent aussi choisir de se regrouper et de vivre en colocation, pour partager le montant du loyer. Leur recherche s’oriente alors vers des appartements meublés plus grands, de type T3 ou T4 (en fonction du nombre de colocataires) ; 
  • un jeune couple : deux jeunes actifs qui s’installent ensemble pour la première fois. Ils recherchent en général un petit appartement vide (pour pouvoir le meubler à leur goût), avec une chambre séparée (de type T2) ;
  • des jeunes parents : un couple qui vient d’avoir son premier enfant, et qui recherche un appartement avec une chambre en plus. L’emplacement du bien est assez important (il ne doit pas être trop loin de la crèche ou du domicile de l’assistante maternelle) ;
  • une famille avec plusieurs enfants : des parents à la recherche d’une maison ou d’un appartement plus grand, avec un extérieur dans l’idéal. Leurs enfants ont grandi et ils sont prêts à s’éloigner de leur lieu de travail pour profiter d’une surface habitable plus importante, et de plus de confort au quotidien ;
  • un cadre en déplacement : pour une mission professionnelle temporaire dans une nouvelle ville (quelques mois au plus). Célibataire ou en couple, il recherche un petit appartement meublé pour l’occuper uniquement les jours de la semaine (4 ou 5 jours). Le loyer est en général pris en charge par son entreprise.

Les candidats à la recherche d’une location ont en moyenne un budget mensuel de 707€, soit 60 € de plus que le loyer moyen pratiqué en France.

32% des candidats locataires sont des couples, et 29% sont des étudiants.

Les types de biens loués 

D’après le dernier observatoire sur le marché locatif privé français de LocService, dévoilé en janvier 2021, les logements meublés représentaient 45% des locations en moyenne en 2020. 

Une très forte hausse des locations meublées a eu lieu en comparaison avec l’année 2019, où les locations meublées ne représentaient que 38% du marché. 

La raison principale ? Le nombre de locations Airbnb passées en location longue durée, à la suite de la crise du Covid-19.

Les étudiants et les jeunes actifs, mais aussi les cadres, sont les plus intéressés par ce type de location, de par la taille de ces derniers et le prix moins élevé que des biens de type T2. Les studios représentent 32% du marché locatif. 

On retrouve ensuite les appartements T2 (26% de part du marché locatif), eux privilégiés par les jeunes couples lors de leur premier emménagement, puis les appartements de deux chambres ou plus (T3/T4) (22% de part du marché locatif) privilégiés par les jeunes parents.

Enfin, en dernier lieu, les maisons représentent 8% de part du marché locatif en 2020, loués en grande partie par des familles avec plusieurs enfants.

Le plafonnement des loyers

Afin de faciliter l’accès au logement, l’encadrement des loyers a récemment été réactivé (loi Elan, votée fin 2018). Cette mesure a pour objectif d’empêcher les loyers excessifs dans les villes les plus tendues (comme Paris, Lille, Hellemmes et Lomme). Un simulateur en ligne vous permet de vérifier facilement si votre logement est situé en zone tendue.

Dans ces secteurs, les loyers demandés – pour un logement servant de résidence principale au locataire – ne peuvent pas dépasser le « loyer de référence majoré ». Cette valeur maximale de loyer au m2 est égale à 120 % du loyer moyen constaté pour le même type de bien, dans la même zone. Ce loyer médian de référence est établi chaque année par les observatoires des loyers locaux. Pour cela, ils prennent en compte plusieurs critères : la zone d’implantation du logement, sa date de construction, le type de location (vide ou meublée) et le nombre de pièces (du studio au logement de 5 pièces ou plus). Les plafonds sont fixés en euros par mètre carré de surface habitable « fiscale » (cette surface comprend la surface habitable et la moitié de la surface des annexes).

La période clé de candidature

Comme vous devez déjà le savoir, la période la plus tendue pour les recherches de locations reste entre mai et juillet. C’est la raison pour laquelle 40% des dépôts de dossiers sont concentrés sur cette période estivale.

D’ailleurs, ces recherches ne concernent pas uniquement les étudiants désireux de s’installer en fonction de la localisation de leurs universités supérieures. D’après une plateforme de simulation de prêt immobilier, notamment à Paris, la moitié des investisseurs sont des locataires qui achètent en région puisque les prix de la capitale sont élevés.

Il faut également préciser que plus de 60% des ménages à Paris sont des locataires, car comprenant une forte concentration d’étudiants, ainsi qu’un marché de l’emploi fort. En deuxième place on retrouve Lyon, devant Toulouse, Bordeaux, Nantes et Marseille qui sont également des villes étudiantes propice à la location.

Un dossier de candidature locataire complet c’est…

Dans les zones tendues, c’est-à-dire dans les zones où il y a le plus de demandes de locations (essentiellement des villes étudiantes), la concurrence est rude. Et pour se différencier, les candidats locataires se doivent d’avoir un dossier suffisamment complet afin de retenir l’attention des propriétaires bailleurs ou des agences immobilières.

Première étape, proposer un dossier avec les pièces demandées par l’agence et/ou exigé par le bailleur. Cette étape, en fonction du profil de l’agence peut se faire soit avant la visite soit après cette dernière.

Il faudra : 

  • Pièce d’identité valable
  • Votre situation professionnelle (contrat de travail, certificat de travail pour les salariés, derniers avis d’impositions…)
  • Vos 3 derniers bulletins de salaire, ou ceux de vos garants si vous n’êtes pas salarié
  • Indiquer si vous touchez des APL
  • Un plafond de ressources, pour l’accès au logement locatif social
  • Revenu fiscal de référence pour les locataires salariés

Pourquoi les candidatures se font en ligne

Une bonne majorité des candidats locataires préfèrent transmettre leurs dossiers en ligne via des plateformes sécurisées pour plusieurs raisons :

  • La première, qui est très légitime, est que leur dossier contient des données à caractère confidentiel, il est donc normal de s’assurer de déposer ces pièces via un site sécurisé plutôt que de l’envoyer sur un mail générique.
  • Deuxièmement, ils peuvent avoir un suivi de leur candidature via des alertes mails ou SMS, ce qui est rassurant puisqu’ils savent que leur dossier est traité et n’est pas perdu dans une boîte mail dans les spams par exemple.
  • Enfin, troisièmement, les candidats locataires vont postuler à plusieurs offres en même temps, et ils aiment utiliser des espaces où ils peuvent déposer leur dossier en 2 minutes et continuer leurs recherches rapidement.

Et une fois le dossier de candidature locataire accepté ? 

Une fois le dossier de candidature accepté, le ou les locataires peuvent alors entamer les démarches qui vont leur permettre de s’installer dans leur nouveau logement : 

  • La signature du bail avant la réalisation de l’état des lieux d’entrée, ainsi que la remise de l’assurance habitation.
  • Le dépôt de garantie : le propriétaire bailleur peut alors demander un dépôt de garantie correspondant à un ou deux mois de loyer en fonction de la nature du logement (meublé ou non) 
  • L’état des lieux d’entrée : un état des lieux d’entrée se fait à chaque nouvelle location. Il permet de relever tout ce qui compose l’appartement (dans le cas d’un appartement meublé particulièrement) ou encore le nombre de pièces, et si certaines parties du logement seraient endommagées/en cours de rénovation. 

Découvrez Horace, la solution qui vous accompagne de la réception des dossiers locataires à la signature du bail, en passant par l’organisation des visites et la sélection du meilleur candidat.